fait


fait
I.
Fait, [fai]te. part. pass. Il a les significations de son Verbe. Cela fait il s'en alla.
On dit prov. Aussi-tost dit aussi-tost fait, pour dire, que L'execution suit de prés la parole, la promesse, l'ordre; & Cela vaut fait, pour dire, qu'On peut conter sur la chose comme si elle estoit desja faite. On dit dans le mesme sens. Tenez cela pour fait. je tiens cela pour fait.
On dit communément, Est-ce fait, pour demander si une besogne, si une affaire est achevée, & C'est fait, pour marquer qu'Elle l'est. Et on dit prov. C'en est fait. Quand on parle d'une affaire qui vient d'estre conclue, d'estre terminée, & d'une personne qui vient de mourir. Il a conclu son marché, ç'en est fait. il a perdu son procez, ç'en est fait. il vient d'expirer, ç'en est fait.
On dit aussi prov. Ce qui est fait n'est pas à faire, pour donner à entendre, que Quand on peut faire une chose, il ne faut pas differer à un autre temps. Et, Paris n'a pas esté fait tout en un jour. pour marquer qu'Il y a des choses qu'on ne peut faire qu'avec beaucoup de temps.
On dit d'Un homme qui est dans un âge meur, que C'est un homme fait. Et d'Un jeune garçon qui commence à devenir grand, à devenir sage, que C'est des ja un homme fait.
On dit d'Un homme parfairement bien fait, que C'est un homme fait à plaisir, fait à peindre, Et, d'un homme plus mal vestu, plus negligé qu'à l'ordinaire, ou qui n'a pas si bon visage qu'il a accoustumé d'avoir, Comme vous voila fait. Et prov. d'Un homme mal vestu & de mauvais air, qu'Il est fait comme il plaist à Dieu.
On dit aussi, d'Un homme singulier dans sa conduite, dans ses façons d'agir. que C'est un homme fait à sa maniere, à sa mode. Et, qu'Un homme est fait aux manieres d'un autre, pour dire, qu'Il y est accoustumé, qu'il s'en accommode: Et, qu'Il est fait au badinage, pour dire, qu'Il a pris d'un autre certaines façons d'agir, ou qu'Il est de concert & d'intelligence avec luy.
On dit qu'Un homme est bien fait & mal fait, pour dire, qu'Il est bien formé, qu'il est mal formé, qu'il a bonne ou mauvaise mine. Un homme bien fait & de bon air. un grand homme mal fait. un petit homme mal-fait & mal basti. une femme bien faite. une fille bien faite. On dit aussi, d'Un cheval dans le mesme sens qu'Il est bien fait. qu'il est mal fait dans sa taille. Et on dit, Par quelque espece d'exaggeration d'Un homme qu'on traite de sot & d'impertinent, que C'est un sot bien fait, un impertinent bien fait.
On dit, J'ay la teste. mal-faite, je suis tout mal fait, pour dire, J'ay mal à la teste, je me porte mal, & fig. Avoir la teste malfaite, pour dire, Estre fou, extravagant, sans jugement. Et en parlant d'une chose dont un homme tire vanité, & qui ne luy est de nul avantage; on dit par ironie que Cela luy rend la jambe bien faite.
II.
Fait. s. m. Action, Chose faite, Ce qu'on fait, ce qu'on a fait. Chacun respond de son fait. il est garand de ses faits & promesses. nul n'est garand du fait du Prince. c'est un fait singulier. On dit, Les faits & les gestes d'Alexandre, &c. les hauts faits. les beaux faits d'armes, pour dire, Les exploits militaires.
On appelle, Voye de fait, Les voyes de violence dont on use, sans avoir recours à la Justice. Il est defendu d'user de voye de fait.
On dit, Prendre quelqu'un sur le fait, pour dire, Le surprendre dans le temps mesme d'une action bonne ou mauvaise qu'il veut cacher. Les voleurs ont esté pris sur le fait. il ne vouloit pas qu'on sçeut qu'il travailloit à cet ouvrage; mais je l'ay pris sur le fait.
On dit, En termes de Palais, Prendre le fait & cause de quelqu'un, pour quelqu'un, pour dire, Intervenir en cause pour luy. On le dit aussi, Dans le discours ordinaire, pour dire, Prendre sa deffense, son parti, sa querelle. Et on dit, Faire son propre fait des interests d'autruy, pour dire, Soustenir les interests d'autruy comme les siens propres.
Fait sign. aussi Le cas, & l'espece qu'on propose, soit quand on raconte quelque chose, soit quand on en fait rapport en Justice; soit quand il s'agit d'une question, d'une proposition. Demeurons dans le fait. ne nous escartons pas du fait. revenons au fait. il va droit au fait. on l'a interrogé sur faits & articles. articuler faits nouveaux. moyens de fait & droit, le fait est tel. voilà le fait. poser le fait. deduire le fait. narrer le fait. le Rapporteur a posé le fait. le President a remis le fait. c'est une question de fait.
On dit, Mettre en fait, poser en fait, pour dire, Advancer une proposition qu'on soustient estre veritable. Je mets en fait que ces deux personnes ... il met en fait qu'il n'y a point de vuide dans la nature. Et on dit, C'est un fait à part. c'est un autre fait, pour dire, C'est une autre chose, une autre affaire.
Fait sign. encore, Ce qui est propre & convenable à quelqu'un. Cette maison-là, cette Charge-là, seroit bien le fait d'un tel. ce n'est pas mon fait. c'est justement vostre fait. j'ay trouvé son fait.
Il se dit aussi, De la part qui appartient à quelqu'un dans un total. Il faut leur donner à chacun leur fait, pour en disposer comme ils voudront. on a partagé cette succession, chacun a eu son fait. tenez, voilà vostre fait. il a perdu, il a mangé tout son fait, tout son petit fait.
On dit aussi, Donner le fait à quelqu'un, luy donner son fait, pour dire, Se venger de luy, ou par quelque discours, ou par quelque violence. Il me vouloit railler, mais je luy ay donné son fait. il attendit son ennemi avec un fusil & luy donna son fait.
De Fait. adv. De vray, Veritablement, Effectivement. On dit, que C'est un homme entreprenant, & de fait, il a tenté de grandes choses.
En fait, façon de parler, qui sign. En matiere. En fait de litterature. en fait de Religion, &c.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fait — fait …   Dictionnaire des rimes

  • fait — fait, aite 1. (fè, fè t ) part. passé de faire. 1°   Formé, exécuté. L homme fait à l image de Dieu. Un tertre fait de main d homme. Ce tailleur vend des habits tout faits.    Familièrement. Ce n est ni fait ni à faire, se dit d un travail mal… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Fait — (fr., spr. Fäh), That, Thatsache, Geschäft. F. von etwas machen, es als Geschäft betreiben. F. accompli (spr. Fäh akkongpli), vollendete Thatsache, an der sich nichts mehr ändern läßt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fait — (frz., spr. fä), Tatsache, Tat; F. accompli (spr. fätakkongplih), vollendete Tatsache …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Fait — (frz. fä), That, Thatsache; f. accompli (fäht akonplih) vollendete Thatsache …   Herders Conversations-Lexikon

  • fait — (Fr.) A fact; an act committed; a deed. Short Dictionary of (mostly American) Legal Terms and Abbreviations …   Law dictionary

  • fait — 1. fait, faite [ fɛ, fɛt ] adj. • 1690; de 1. faire 1 ♦ Qui est constitué, a tel aspect. ♢ Quant au physique. Être bien fait, mal fait. ⇒ 1. bâti, fam. foutu. Il est bien fait de sa personne. Une femme bien faite. ⇒ girond (cf. fam. Bien balancée …   Encyclopédie Universelle

  • FAIT — s. m. Action, chose faite, ce qu on fait, ce qu on a fait. Chacun répond de son fait. Il est garant de ses faits et promesses. Répondre, être garant du fait d autrui. Par le fait d un tel. Joindre le fait à la menace. Il nie le fait. Si l on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FAIT — n. m. Ce que quelqu’un fait, a fait ou fera. Il nie le fait. On lui impute des faits graves. C’est par des faits que je veux lui prouver mon attachement. Ses faits ne répondent pas à ses promesses. Se vanter ainsi ne peut être que le fait d’un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fait — pp. => Faire. E. : Ajouter, Né. A1) adj., mal fait, mal construit, fait grossièrement et sans goût, fait d une manière grossière et sans solidité ; provisoire : aposticho, a, e (Annecy, Gruffy, Thônes), R. => Rebord, D. Postiche. B1) v. ,… …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.